Happy at 50!

La ménopause est un processus naturel qui touche chaque femme au cour de sa vie. Ces changements corporels peuvent sembler effrayants, mais sont tout à fait normaux.

Certains symptômes connus sont : bouffées de chaleur, maux de tête, anxiété, irritabilité, fatigue, transpiration excessive, troubles du sommeil, sautes d’humeur et prise de poids.

Heureusement, pour traiter tous ces inconvénients, il existe de nombreux traitements : la phytothérapie ou les traitements hormonaux de substitutions sous forme de pilules, patchs, gels et également un spray. Une flopée de conseils sur le mode de vie peut également être mise en application pour atténuer les désagréments de la ménopause.



    Ceci est un résumé d’un communiqué de presse de la Société Belge de la Ménopause. Le document original se consulte via le lien suivant :
    http://menopausesociety.be/en

     

    Bien que la ménopause est une étape physiologique naturelle chez la femme, il ressort d’une enquête menée pour la société Belge de la Ménopause (SBM) auprès de 700 femmes belges ménopausées qu’il existe encore aujourd’hui de nombreuses inconnues ou incompréhensions.

    En effet, 3 femmes belges sur 5 (61%) voient la ménopause comme une période transitoire passagère alors qu’elle représente pas moins d’un tiers de leur vie.
    Par ailleurs, presque 4 femmes sur 5 (77%) se plaignent de symptômes liés à la ménopause et affectant leur qualité de vie.

     

    La ménopause est par définition synonyme d’arrêt irréversible du fonctionnement des ovaires et, par extension, de la fin de la période féconde. Ce phénomène complexe

    s’accompagne de nombreux troubles tant au plan physiologique que psychologique et peut ainsi s’avérer véritablement handicapant. Bouffées de chaleur, transpirations nocturnes, vertiges, troubles urinaires, ostéoporose, perte de libido, anxiété, humeur dépressive, troubles du sommeil ou de la concentration figurent parmi les multiples symptômes susceptibles d’impacter négativement le confort de vie d’une femme ménopausée.

    Perceptions erronées à propos de la ménopause : nombre de femmes pensent qu’il s’agit d’un phénomène de courte durée

    Bien que l’enquête révèle que 98% des femmes belges sont familières avec le terme ‘ménopause’, elle met également en lumière un fait interpellant : curieusement, 44% des femmes interrogées pensent que la ménopause ne dure que 3 à 5 ans. De même, 17% imaginent qu’elle correspond à un laps de temps d’1 ou 2 ans seulement, alors qu’elle représente plus de 30 ans de leur vie.

    Lorsqu’il s’agit de définir ces changements physiologiques, plus de la moitié des répondantes (54%) avancent que la ménopause correspond à une absence de menstruations, alors que seulement 15% d’entre elles l’associent à des bouffées de chaleur.

    Par ailleurs, il semblerait que ce problème de perception générale s’accompagne d’aprioris négatifs sur les traitements hormonaux, pourtant capables de réduire et même d’éliminer de nombreux symptômes. Alors que de nouvelles recherches scientifiques ainsi que des discussions sur l’hormonothérapie substitutive sont désormais disponibles, de nombreuses femmes semblent toujours réticentes à adopter un traitement pour les symptômes de la ménopause et préfèrent gérer ce processus à leur façon ou par d’autres moyens non médicaux. Ces derniers s’apparentent notamment à de la relaxation, un régime riche en protéines de soja, de l’acupuncture, ou encore une activité physique régulière.
     

    « L’hormonothérapie substitutive constitue non seulement une marche à suivre potentielle durant la ménopause, mais s’avère aussi être le traitement le plus efficace contre les bouffées de chaleur. En outre, cela aide à prévenir la perte osseuse ainsi que les fractures de la colonne vertébrale et/ou de la hanche liées à ce changement inévitable», souligne Herman Depypere, Vice-Président de la Société Belge de la Ménopause (SBM).
    « Il convient également avant tout de modifier son mode de vie au travers d’exercices physiques, ainsi qu’en évitant le tabagisme et les excès d’alcool. Un apport supplémentaire de calcium et/ou de vitamine D est par ailleurs souvent nécessaire. »

     

    Symptômes invalidants liés à la ménopause

     

    Les symptômes engendrés par la ménopause peuvent perturber la vie quotidienne de millions de femmes. Selon l’enquête susmentionnée, 41% des femmes font part d’un impact négatif sur leurs capacités physiques (dont 8% très négatif) et 38% sur leur apparence (dont 10% très négatif). Ces femmes éprouvent très souvent de fortes fatigues, souffrent de douleurs musculaires et/ou articulaires et sont victimes de chaleurs nocturnes ou d’insomnies. Outre un réel désagrément au quotidien, ces symptômes peuvent représenter un obstacle dans leur vie professionnelle. Parallèlement, la vie intime s’en trouve bouleversée puisque 30% d’entre elles mentionnent une baisse de libido, alors qu’1 femme sur 4 souligne l’apparition de sécheresse vaginale. De manière générale, 1 femme sur 3 rapporte un impact négatif sur cet aspect de sa vie (dont 10% très négatif).

     

    Source: http://menopausesociety.be/extra_views/fr/brochures.php


     

    KEDP/DADEVX/BEFR, date of creation 10/2019

Ce blog a été créé par Gedeon Richter, parce que la ménopause n’est pas un sujet tabou. L’objectif est d’ouvrir la discussion sur le sujet et de donner des informations sur les traitements disponibles afin de rendre la transition aussi agréable que possible pour chaque femme.

Loading Een ogenblik geduld
De pagina wordt geladen
Loading
 
 
 
 
 
 
 
 
 

This website uses cookies

We are using cookies to give you the best experience on our site. Cookies are files stored in your browser and are used by most websites to help personalise your web experience.
By continuing to use our website without changing the settings, you are agreeing to our use of cookies.

Cookie Policy